| Publié le 12 novembre 2019

5 chiffres sur notre cerveau

5 chiffres sur notre cerveau

2 min de lecture Complexe et mystérieux, notre cerveau cache bien des secrets. Voici cinq chiffres étonnants sur votre cerveau pour, peut-être, apprendre à mieux le connaître !

Des nuages sombres au-dessus de votre tête ? Allez courir, nager, faire du vélo ou sauter à la corde pendant 20 minutes. En récompense vous recevrez une bonne dose d’endorphines qui vous mettra du baume à l’âme.

H. Boecker et collègues, “The runner’s high. Opioidergic mechanisms in the human brain”,  Cerebral cortex, 2008 / A.H. Goldfarb & A.Z. Jamurtas, “Beta-endorphin response to exercise…”, Sports Medicine, 1997.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, faire du sport le soir est bon pour votre sommeil : cela rallonge la phase de sommeil profond. Toutefois, n’allez pas vous coucher directement après une bonne séance de transpiration, laissez d’abord votre rythme cardiaque se calmer.

J. Stutz et collègues, “Effects of evening exercise on sleep in healthy participants: A systematic review and meta-analysis”, Sports Medicine, 2019.

Faire du vélo, de la randonnée ou monter les escaliers de façon intensive rajeunit votre cerveau. Si vous avez 40 ans, vous pouvez diminuer l’âge de votre cerveau d’une dizaine d’années, et si vous en avez 60, de plus de vingt.

Y. Stern e.a., “Effect of aerobic exercise on cognition in younger adults. A randomized clinical trial”, Neuro­logy, 2019.

Le yoga est un tranquillisant naturel. Cela vient du fait que les exercices font augmenter le niveau de GABA dans votre cerveau. Ce neurotransmetteur rend votre cerveau moins réceptif aux stimuli.

C.C. Streeter e.a., “Effects of yoga versus walking on mood, anxiety, and brain GABA levels“, Journal of Alternative and Complementary Medicine, 2010.

Les enfants qui remuent pendant les leçons deviennent également plus souples dans leur tête. À l’issue d’une expérience de deux ans, des élèves qui devaient sauter et courir pendant les leçons de calcul étaient cinq mois en avance sur les autres enfants du même âge.

M.J. Mullender-Wijnsma e.a., “Physically active math and language lessons improve academic achievement. A cluster randomized controlled trial“, Pediatrics, 2016.
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de
Psychologie Positive