| Publié le 10 novembre 2021

Comment développer naturellement la confiance en soi ?

Comment développer naturellement la confiance en soi ?

6 min de lecture Le docteur en psychologie et auteur Saverio Tomasella nous parle de confiance en soi...

1. Qu’est-ce que la confiance en soi ?

La confiance en soi correspond à la capacité à faire face à une situation donnée, à s’ajuster aux aléas de la vie grâce à ses ressources personnelles. Elle repose sur une foi en la vie.

La confiance en soi, à ne pas confondre avec l’estime de soi ou avec l’amour de soi, est donc une compétence intérieure.

2. Est-ce un trait de caractère ?

Il s’agit d’une disposition intérieure plus qu’un trait de caractère, car la confiance varie naturellement en fonction de ce que nous vivons. Elle peut donc être bousculée lors d’événements difficiles à surmonter (rupture amoureuse, perte de travail, maladie, critiques, reproches, emprise…). Durant ces traversées, notre capital confiance peut alors être impacté, ce qui est inévitable : l’essentiel est d’avoir globalement confiance en soi.

3. Le corps, un formidable atout pour cultiver sa confiance ?

Se sentir bien dans son corps et développer une bonne présence à soi-même permettent de renforcer notre confiance en nous. Toutes les activités physiques et les activités artistiques mettant en mouvement le corps soutiennent notre confiance. Par exemple, le chant, la danse ou le théâtre, pour celles et ceux qui aiment s’exprimer en public. Pour les autres, prenez soin de votre corps, au minimum en dormant bien, en vous nourrissant correctement et en conscience, mais aussi en le mettant en mouvement (jardinage, marche, natation…).

4. Vaut-il mieux ne pas se fier aux apparences ?

Une personne effacée manque-t-elle de confiance en elle ? Un individu arrogant en a-t-il à revendre ? Ce n’est pas si simple… Certaines personnes paraissent très sûres d’elles, et pourtant… à l’intérieur c’est un véritable château de sable prêt à s’écrouler au moindre coup de vent. En effet, la confiance en soi se joue entre soi et soi. Elle repose sur un bon ancrage personnel. Savoir prendre des risques mesurés, ne pas craindre l’échec, ne pas s’accrocher aux regards des autres, trouver une vision juste et authentique de soi-même…

5. Comment mieux s’accepter ?

Très simplement, lancez-vous des « je t’aime » à chaque fois que vous croisez votre reflet dans le miroir, et, pendant la journée, souriez-vous intérieurement. Chaque soir, exprimez votre gratitude pour tout ce qui vous arrive chaque jour, et votre indulgence pour votre façon de vous débrouiller au mieux avec les événements de la vie. Vous pouvez aussi lister vos succès et demander à vos proches de préciser vos principales qualités… Vous allez être agréablement surpris !

6. Existe-t-il un outil simple pour se sentir plus confiant ?

La visualisation permet de se préparer mentalement à l’approche d’un événement. Pour cela, il suffit de s’installer confortablement, assis ou allongé, et d’imaginer la situation en ressentant, de l’intérieur, comment se passe la scène au mieux. Vous devez parler en public et cette perspective vous pétrifie ? Respirez et imaginez-vous calme et serein devant le micro : vous vous exprimez, sourire aux lèvres, vous percevez le regard attentif de la salle, vous vous sentez bien…

7. Est-ce une bonne idée de s’oublier un peu ?

Oui, tout à fait. Cela correspond à une pratique en vogue dans les pays scandinaves : la thérapie métacognitive. Ce traitement, très efficace contre la dépression et l’anxiété, s’appuie sur une nouvelle approche thérapeutique visant à identifier et modifier nos pensées automatiques pour arrêter les ruminations. Les études montrent que se focaliser sur autre chose ou d’autres personnes que soi permet par ricochet de développer sa propre confiance !


> Ne pas confondre la confiance avec…

– L’estime de soi : la façon de nous juger, de nous évaluer. Ce terme évoque la valeur que nous nous accordons (connaissance de soi, sentiment d’unicité) et permet de comprendre comment nous nous traitons et comment nous laissons les autres nous traiter.

– L’amour de soi : la façon de nous aimer. Une perception de soi juste et authentique permet de s’accepter avec ses qualités et ses défauts. S’aimer sans condition, comme un parent bienveillant avec son enfant, permet de nous accorder de l’importance.

> Parents, trouvez les bons mots !

Une bonne façon de développer la confiance en soi de votre enfant est d’adopter la communication bienveillante, en les félicitant pour leurs réalisations et en évitant les reproches personnels. Il est fondamental de différencier une action (« en gardant tes chaussures, tu as sali l’entrée ») de la personne (« tu es sale »).


Saverio Tomasella est docteur en psychologie et auteur de nombreux ouvrages dont Ne passez plus à côté de votre vie (Flammarion, 2021).

Crédit photo : Elizeu Dias pour Unsplash.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de
Psychologie Positive