| Publié le 18 mai 2018

La colère selon Tatiana de Rosnay

La colère selon Tatiana de Rosnay

2 min de lecture Je suis plutôt soupe au lait. J’ai deux tempéraments, l’un plutôt anglais, assez calme, qui me vient de  ma mère, et un autre plus flamboyant.

Il me vient de ma grand-mère russe qui montait sur le feu comme ce n’est pas possible ! Je suis assez impatiente, c’est un gros défaut. Je peux m’énerver à cause de quelqu’un qui réagit lentement ou qui ne démarre pas assez vite et c’est totalement idiot de ma part, je le concède. Mais ce qui me met vraiment en colère, ce sont les gens intolérants, les personnes qui tiennent des propos insupportables, racistes, homophobes… Tous ceux qu’on n’a pas envie de rencontrer. Il m’est déjà arrivé de me disputer avec quelqu’un lors d’un dîner parce qu’il avait sorti une énormité.
En général, je commence par « pardon, je n’ai pas entendu, vous pouvez répéter ? » et là je sors une phrase cinglante.

Quand je me fâche, je me fâche vraiment. Mais c’est de plus en plus rare, j’ai appris à tempérer, notamment grâce à l’hypnose. Cela marche vraiment très bien, mais plus pour le stress que pour la colère. L’hypnose m’apaise et me donne des solutions pour gérer mon stress. Car c’est mon grand problème aujourd’hui. En ce moment, par exemple, je combine un stress lié à la sortie d’un livre et le stress d’un déménagement. C’est assez sportif comme période et l’hypnose me fait énormément de bien. Dès la première séance, j’ai senti les effets. Je ne m’y attendais pas et cela a vraiment changé ma vie. J’ai aussi eu la chance de trouver tout de suite une hypnothérapeute qui me convenait et en qui j’ai une grande confiance. C’est déstabilisant quand elle vous fait revenir sur un événement qui remonte à des années et que toutes les émotions ressenties à ce moment-là vous reviennent. Ensuite elle vous apprend à vous en débarrasser afin que vous repartiez de la séance apaisée.

Propos recueillis par Marie Boulic-Mersch et Iris Cazaubon // Photos : © Charlotte Jolly de Rosnay
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de
Psychologie Positive