| Publié le 23 janvier 2018

La fierté selon Alexandre Jollien

La fierté selon Alexandre Jollien

2 min de lecture La fierté, ce n’est pas trop mon truc, mais j’éprouve de la joie devant ce que sont nos enfants.

Je crois qu’ils sont équipés pour la vie et je me réjouis aussi d’avoir mis la pratique spirituelle au centre de notre vie. J’aime qu’ils méditent, qu’ils aient déjà rencontré des personnes dites marginales et qu’ils ne jugent pas. Nous leur apprenons à être attentifs à l’autre à travers de petits exercices spirituels. Par exemple, quand nous sommes dans le métro, nous essayons de repérer ensemble quelle est la personne qui semble avoir le plus besoin d’aide et de poser pour elle un petit acte : un sourire, la laisser passer devant nous… Le fait d’avoir un papa handicapé peut leur donner un tout autre regard sur les personnes “différentes”. Pour eux, être handicapé fait partie du paysage ou presque ! Il n’y a pas de marginalités ou de personnes “à part”. J’essaie aussi de leur apprendre à être prudents, à écouter leur boussole intérieure. Mais plus que de fierté, c’est vraiment de joie dont il s’agit, de joie et de gratitude. Car quand on réalise tout ce qu’on reçoit, on ne peut être que reconnaissant.

Interview « 10 Questions 10 Émotions » à retrouver dans notre numéro 1 (mai-juin 2015).

© Photographie Stéphane Etter

À propos :

Alexandre Jollien, né en Suisse le 26 novembre 1975, est philosophe et écrivain. Atteint d’une infirmité motrice cérébrale, il a vécu de 3 à 20 ans dans une institution spécialisée pour personnes handicapées. Il a étudié les lettres à l’université de Fribourg, puis le grec ancien au Trinity College de Dublin, où il a rencontré sa future femme. Spécialiste de la philosophie grecque, il a publié une demi-douzaine d’essais dont Éloge de la faiblesse, Le Philosophe nu, Petit traité de l’abandon, pour lesquels il a reçu plusieurs prix littéraires. Depuis l’été 2013, il séjourne avec sa femme et ses trois enfants (Victorine, Augustin et Céleste) à Séoul, en Corée du Sud, où il a rejoint son maître zen. Avec Matthieu Ricard et Christophe André il publie, en 2015, un livre dans lequel les trois amis partagent les conversations qui leur tiennent à coeur.
www.alexandre-jollien.ch

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de
Psychologie Positive