| Publié le 26 septembre 2019

L’excitation par Rodrigo y Gabriela

L’excitation par Rodrigo y Gabriela

3 min de lecture La grammaire des émotions est universelle. Selon le psychologue Paul Ekman, un petit nombre d’entre elles peuvent rendre compte de l’expérience d’un être humain, quelle que soit sa culture. Le duo de musiciens mexicains Rodrigo y Gabriela nous entraîne, avec l’authenticité et la profondeur qui les caractérisent, dans le carrousel des émotions.

Rodrigo :

J’ai envie de parler de l’enthousiasme qui, selon moi, est proche de l’excitation. Il faut beaucoup s’entraîner pour devenir une personne enthousiaste dans tout ce que l’on fait dans la vie. C’est comme pour la méditation, cela nécessite de la répétition. Peut-être que c’est une émotion propre à notre temps parce que nous apprécions davantage nos réalisations quotidiennes. On ressent cette émotion notamment quand on a été promu au travail ou quand on commence une nouvelle relation avec une personne. Mais ce n’est peut-être pas quelque chose qui vient de nos ancêtres. À notre époque, c’est très important d’être enthousiastes parce que nous nous levons chaque jour et avons la chance d’être en vie, d’être ici. Et surtout, nous avons la possibilité de faire quelque chose pour les autres. C’est la clé pour se sentir bien : savoir que ce que tu fais a des répercussions positives sur ta vie mais aussi sur celle des autres. Si tu ne te réjouis que des choses qui t’arrivent à toi, c’est très égoïste.

Gabriela :

Je pense que l’enthousiasme et la réjouissance sont en lien avec la gratitude. Quand tu es reconnaissant pour toutes les bénédictions que tu reçois de la vie, tu deviens plus calme et plus paisible intérieurement, peu importe ce qui se passe à l’extérieur. Tu as la capacité d’arriver à cet endroit en toi, où tu es en paix. L’émotion peut être l’une des deux faces d’une même médaille.  Si tu t’identifies à 100 % à n’importe quelle chose qui te rend heureux et te réjouit – parce que tu as rencontré quelqu’un dont tu es tombé amoureux et qui devient pour toi la personne la plus importante au monde par exemple, cela peut se renverser en une seconde si tu te sépares de cette personne. Et cette même chose qui te rendait si heureux hier te rend malheureux aujourd’hui. Donc c’est important de toujours bien rester connecté à tout ce qui se passe et de ne jamais identifier entièrement ta personne à cette source de bonheur.  Il faut rester conscient de tout et se réjouir quand quelque chose de bien nous arrive mais aussi se sentir heureux quand il n’y a rien de particulier.

 

Propos recueillis par Iris Cazaubon // Photo : ©EbruYildiz
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de
Psychologie Positive