Psychologie Positive n°29

C'est vraiment trop injuste !

Fait paradoxal mais rassurant, nous avons tous vécu un jour ou l’autre ce sentiment d’être exclu d’un groupe. Ce nouveau numéro en donne bien des exemples. Notre article sur le perfectionnisme décrit ce sentiment si fréquent de ne pas être à la hauteur lorsque, sur votre fil Instagram, vos amis si parfaits se montrent sous leur plus beau jour. Celui sur l’hypersensibilité explique comment nous pouvons nous sentir mieux au travail malgré une différence qui nous éloigne parfois des autres.
La rubrique de Tobie Nathan s’attarde sur le rêve récurrent d’une lectrice dans lequel elle se retrouve entièrement nue face à ses collègues… Grand moment de solitude !

Alors, oui, il est peut-être dans notre tête ce sentiment d’exclusion, mais il est légitime tout de même, puisqu’il active, dans notre tête justement, les mêmes zones neuronales que la douleur physique. Rien que ça… Nous sommes des animaux grégaires et notre besoin de lien est profondément ancré en nous.

C’est pourquoi cette impression d’être mis à l’écart nous est si désagréable. Désagréable, mais pas insurmontable, loin de là. Notre article sur le sujet donne sept conseils de psychologues pour faire face à la peur du rejet et mieux vivre ces situations.

Que vous vous sentiez Caliméro ou vilain petit canard, dites-vous que vous n’êtes pas le seul !
Que votre perception des choses est sûrement décalée par rapport à la réalité, et qu’il y a forcément, pas loin de vous, un groupe prêt à vous accueillir à bras ouverts.

Bonne année et bonne lecture !

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de
Psychologie Positive