| Publié le 10 août 2018

Une chèvre contre le stress

Une chèvre contre le stress

1 min de lecture On savait déjà que les animaux de compagnie aident à combattre l’asthme et les allergies. Mais à présent, il s’avère qu’un chat, un chien, un cheval ou une chèvre offrent aussi une protection psychique.

En effet, les bactéries dont ces animaux sont porteurs rendent plus résistant devant les situations de stress. Le stress social, comme devoir faire un exposé sans s’aider de notes devant un public bayant aux corneilles, engendrait chez des participants à l’expérience qui avaient grandi sans animaux une puissante réaction physique. Leur système immunitaire répondait de façon beaucoup plus forte que celui de personnes ayant grandi au milieu d’animaux. Selon les chercheurs, à long terme, ce genre de réaction immunitaire exacerbée se traduit en une fragilité psychique. « Nous supposons qu’à terme cela mène à une léthargie et à une fatigue semblables à celles éprouvées lors d’une grippe, mais également caractéristiques de la dépression », déclare le Pr Stefan Reber de l’université d’Ulm en Allemagne. Son conseil : adoptez un animal.

Source : “Less immune activation following social stress in rural vs. urban participants raised with regular or no animal contact, respectively”, PNAS, 2018.
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de
Psychologie Positive