Émotions

Crise d’angoisse : remèdes miracles pour la gérer

Face à une crise d’angoisse, il est d’une grande aide de connaître les différentes méthodes pour la calmer efficacement. De manière générale, ces crises provoquent un sentiment de peur intense, parfois irrationnel, et peuvent être accompagnées de symptômes physiques tels que des palpitations, une respiration rapide ou encore des vertiges. Heureusement, il existe des solutions adaptées à chaque individu permettant de gérer ces épisodes anxieux.

En bref

  • Les crises d’angoisse, aussi appelées crises de panique, se manifestent par une peur intense, une impression de mort imminente, et une perte de contrôle de soi.
  • Les principales causes des crises d’angoisse incluent le stress, les traumatismes passés, les phobies, ainsi que la consommation de café, certains médicaments, et l’hypoglycémie.
  • Les symptômes d’une crise d’angoisse comprennent essoufflement, accélération du rythme cardiaque, sensation d’évanouissement, étouffement, tremblements, nausées, maux de tête, douleurs thoraciques, et sudation intense.
  • Une crise d’angoisse survient brusquement et dure entre 5 et 20 minutes, suivie d’une fatigue intense et d’une sensation de soulagement une fois les symptômes passés.
  • Des remèdes naturels pour gérer les crises d’angoisse incluent la respiration carrée, la réflexologie, la respiration alternée, la recadrage des pensées, l’inhalation d’huiles essentielles, la respiration par le ventre, et la stimulation du thymus.
  • Des techniques spécifiques comme fixer ses pieds, se tapoter selon la thérapie du champ mental, et utiliser les Fleurs de Bach (Rescue) sont recommandées pour réduire l’angoisse.

Comprendre les causes d’une crise d’angoisse

Afin d’aborder sereinement la gestion d’une crise d’angoisse, il convient tout d’abord d’en comprendre les causes. Les facteurs déclenchants sont multiples et varient selon les individus : stress lié au travail, deuil, problèmes relationnels, changements importants dans la vie ou encore prédisposition génétique. Les crises d’angoisse peuvent également apparaître sans raison apparente, rendant leur maîtrise d’autant plus difficile.

Le diagnostic par un professionnel de santé est capital, car il permet d’établir un lien entre les symptômes ressentis et leur origine. Ainsi, en fonction de la cause identifiée, certaines méthodes thérapeutiques seront privilégiées pour traiter l’anxiété.

Méthodes naturelles pour soulager une crise d’angoisse

Plusieurs solutions naturelles permettent de réduire rapidement l’intensité d’une crise d’angoisse. Parmi elles, la respiration abdominale est une technique simple et efficace pour calmer l’anxiété. Il s’agit de respirer profondément en gonflant le ventre, puis de relâcher lentement l’air par la bouche. Cette méthode permet de ralentir le rythme cardiaque et de diminuer l’état de stress.

Pratiquer la méditation

La méditation apporte une détente mentale et physique, favorisant ainsi un état d’esprit plus paisible face aux situations anxiogènes. L’une des techniques les plus courantes est la pleine conscience, qui consiste à focaliser son attention sur ses sensations corporelles et à accepter sans jugement les pensées qui traversent l’esprit. Avec de la pratique régulière, la méditation peut constituer une véritable alliée contre les crises d’angoisse.

Lire  Comprendre le terme "susceptible" et ses implications

Favoriser les contacts sociaux

En situation de crise, la présence d’un proche ou d’une personne de confiance peut être réconfortante et aider à se sentir soutenu. Discuter de ce que l’on ressent avec l’autre permet également d’évacuer le stress et d’adopter un regard plus rationnel sur la situation.

Les traitements médicamenteux pour gérer l’anxiété

Dans certains cas, le recours aux médicaments peut être nécessaire pour soulager efficacement les crises d’angoisse. Les anxiolytiques, comme les benzodiazépines, sont des molécules utilisées dans le traitement ponctuel de ces épisodes. Ils agissent rapidement et permettent de réduire les symptômes ressentis. Cependant, leur utilisation doit être limitée dans le temps, car ils peuvent provoquer des effets secondaires indésirables et une dépendance.

Les antidépresseurs

Pour une prise en charge plus globale de l’anxiété et de ses troubles associés (dépression, trouble obsessionnel-compulsif…), les antidépresseurs peuvent être prescrits. Leur efficacité repose sur une stimulation de la production de certaines molécules cérébrales qui participent au bien-être psychologique. L’action des antidépresseurs est progressive, il est donc important de respecter la prescription du médecin et de faire preuve de patience.

Les thérapies cognitives et comportementales

S’appuyant sur des principes de psychologie cognitive et comportementale, les thérapies cognitives et comportementales (TCC) représentent une approche innovante pour mieux gérer les crises d’angoisse. Ces thérapies sont basées sur l’idée que les cognitions (croyances, pensées) influencent nos émotions et nos comportements. Ainsi, en apprenant à identifier et modifier ces schémas de pensée négatifs, il devient possible de composer avec les situations anxiogènes et prévenir l’apparition de crises d’angoisse.

Techniques enseignées lors des TCC

Les TCC proposent diverses techniques pour maîtriser les crises d’angoisse, parmi lesquelles la désensibilisation (affronter progressivement les situations anxiogènes), la restructuration cognitive (changer les croyances irrationnelles) ou encore la relaxation. En fonction de la spécificité des besoins de chaque individu, le thérapeute accompagne et propose un plan d’action adapté.

Il existe don plusieurs manières de gérer efficacement une crise d’angoisse, qu’il s’agisse de l’utilisation de méthodes naturelles, médicamenteuses ou de thérapies cognitives et comportementales. La meilleure approche consiste à combiner différentes stratégies, avec pour objectif d’améliorer la qualité de vie et de mieux vivre au quotidien avec l’anxiété.