Psychologie Positive n°23

À chacun son rythme

L’humanité a longtemps été divisée en deux catégories : les lève-tôt et les couche tard. Jusqu’aux travaux de Michael Breus, chercheur américain spécialiste du sommeil qui, lui, distingue quatre chronotypes bien identifiés, personnifiés par des animaux.

Le lion est très actif le matin. C’est le premier arrivé au bureau ou l’ami volubile dès le réveil qui vous propose de partir en rando à 8 h.
Le loup, animal nocturne, a le goût du risque. Il est au mieux de sa forme le soir et peut passer des nuits à travailler ou à sortir sans signe de fatigue.
Le dauphin a un rythme singulier : il ne dort qu’avec un des hémisphères de son cerveau, l’autre moitié restant alerte pour parer à d’éventuelles agressions. Son sommeil est léger et instable, il est souvent la proie d’insomnies et se réveille fatigué.
Quant à l’ours, chronotype le plus fréquent, il a comme on l’imagine le sommeil lourd et le réveil étourdi.

En ces temps hivernaux où, que vous soyez “ours” ou non, la tentation d’hiberner est grande, voilà de belles intentions pour commencer l’année.

Bonne lecture !

Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de
Psychologie Positive