Actualités

Boostez votre mémoire avec le sport recommandé par des experts en psychologie cognitive!

L’Organisation Mondiale de la Santé insiste constamment sur l’importance de s’adonner à une activité physique quotidienne pour au moins 30 minutes. Les bienfaits de cette pratique sont nombreux : elle apporte du bonheur, diminue le niveau de stress, lutte contre la douleur, améliore le sommeil et agit bénéfiquement sur notre humeur de manière similaire aux antidépresseurs.

Cependant, il s’avère que tous les sports ne se valent pas de la même manière en ce qui concerne leur impact sur notre condition physique et notre état mental. Une enquête australienne, menée auprès de 1300 individus de tous âges, visait à identifier le sport le plus avantageux aussi bien pour la forme physique que pour le bien-être mental. Cette étude, après avoir traité plusieurs données concernant l’état de santé général des participants et leur fréquence de pratique sportive, a conclu à l’excellence de la danse pour la mémoire et la santé mentale.

La danse au service du cerveau

Il ressort d’une publication dans la revue Sport Medicine que la danse est placée au premier rang des activités physiques favorisant la prévention du déclin cognitif, sans distinction entre les différents styles de danse.

Les adeptes de la danse rapportent se sentir plus joyeux, dynamiques et détendus après avoir pratiqué des danses telles que la salsa ou le tango. Les scientifiques expliquent cet état par une augmentation de la dopamine, un neurotransmetteur, optimisant ainsi les performances cognitives et l’état mental général. Un des points forts de la danse réside également dans son influence positive sur la mémoire. Les chorégraphies, en exigeant de se rappeler des enchaînements et des mouvements au rythme de la musique, activent le cerveau, améliorent la coordination et boostent la santé cognitive, sans oublier le sentiment d’accomplissement lorsqu’une séquence de danse est maîtrisée, renforçant ainsi le bien-être personnel.

Lire  Ce trait de personnalité plébiscité par les recruteurs

« L’apprentissage de séquences de danse encourage les fonctions cérébrales. Danser en couple ou en groupe favorise les échanges sociaux tandis que l’aspect artistique de la danse enrichit le bien-être mental », affirme Alycia Fong Yan, investigatrice principale de l’étude. Elle souligne également l’efficacité de la danse pour renforcer la mémoire, combattre la dépression et améliorer l’équilibre émotionnel.

Une variété de danses pour des avantages divers

La danse offre bien plus que des bénéfices liés à la mémoire ; elle a un impact positif sur l’état physique et mental en général. Elle active le métabolisme, aide à réparer certains traumatismes et est même capable de soulager les symptômes dépressifs. De nouvelles formes de danse émergent, chacune apportant ses propres avantages. La danse extatique, par exemple, pratiquée dans un but spirituel ou thérapeutique, a évolué à travers les époques, les religions et les cultures. « Trouver son rythme, c’est se connecter à son état naturel et entrer en transe. En transe, on se détache de l’ego, on laisse tout derrière soi », explique Emma Marshall, à l’origine de la méthode Movement Is Medicine.

De la même manière, la danse des 5 rythmes invite ses participants à explorer leurs cinq émotions de base à travers différents mouvements, formant une “vague” symbolisant la vie.

Les danses, au-delà de leurs aspects ludiques, offrent des opportunités de croissance personnelle, améliorent l’estime de soi et répondent à de multiples aspirations humaines.