Actualités

Le secret pour pardonner l’impardonnable révélé

La quête du pardon dans le labyrinthe des sentiments

Trahison, infidélité, mensonge… Des mots qui résonnent comme des coups portés à l’âme d’une relation amoureuse. Se retrouver face à de telles épreuves semble insurmontable, n’est-ce pas ? Pourtant, le pardon peut être envisagé comme un véritable chemin de reconstruction personnelle, ouvrant les portes à une intimité renouvelée au sein du couple.

Myriam Bidaud, thérapeute de couple et guide des cœurs blessés, nous éclaire sur cette voie délicate mais possible. Selon elle, “la trahison, quelle que soit sa forme, met souvent en exergue des fissures préexistantes au sein du duo”. Elle nous invite alors à plonger en quête des origines souvent complexées de ces actes pour comprendre et traiter ces failles cachées. “Les racines sont multiples ; frustration, manque de communication, souffrance intérieure…”, précise-t-elle.

Les clés d’un pardon authentique

Faire le choix de pardonner ne signifie pas effacer l’événement de sa mémoire, mais plutôt d’adopter une nouvelle perspective relationnelle. Myriam Bidaud insiste : “il est essentiel de déterrer les causes profondes de la trahison, de reconstruire la confiance pas à pas. Un chemin long et souvent éprouvant, où l’accompagnement d’un professionnel peut s’avérer salvateur.”

Le pardon, c’est aussi une affaire intérieure, un travail sur soi qui nécessite d’accueillir toutes les tempêtes émotionnelles : colère, tristesse, dégoût… Pour Myriam, il est vital d’“embrasser ces émotions, de les apaiser, pour enfin s’interroger sur les véritables raisons de la dérive.”

Pièges à éviter sur la route du pardon

La thérapeute nous met en garde contre un écueil commun : transformer sa douleur en une vendetta personnelle contre le partenaire fautif. “Ne vous mués pas en bourreau”, rappelle-t-elle. Pardonner ne signifie pas accepter ou approuver l’acte, mais identifier ses propres limites et décider consciemment ce que l’on est prêt à tolérer dans la relation.

Lire  Une étude révèle que les fake-news modifient nos souvenirs.

Élément fondamental de toute démarche de pardon, le dialogue doit se placer au cœur du couple. Communiquer permet de créer un espace de sincérité et de confiance, essentiels à la guérison des blessures. Le chemin vers le pardon est pavé de patience et d’écoute ; il s’agit d’avancer pas à pas, sans précipiter les étapes de cette cicatrisation du cœur.

En somme, si le gouffre entre les partenaires semble parfois insondable après une trahison, la possibilité d’un renouveau existe. Néanmoins, si le pardon semble hors de portée et que la relation vous apparaît irrémédiablement abîmée, il peut s’avérer sage de tourner la page, pour permettre à chacun de reconstruire sa vie sur des bases plus sereines. Et vous, face aux tumultes de l’amour, choisirez-vous le chemin du pardon ?