Actualités

L’ennui fréquent ? Découvrez ce qui vous manque !

Quand l’ennui devient une porte ouverte vers la quête de sens

Qui d’entre nous, depuis les souvenirs embués de notre tendre enfance, n’a jamais été en proie à l’ennui ? Ce sentiment, souvent compagnon des longues après-midi d’été de notre jeunesse, pouvait sembler alors une épreuve insurmontable. Aujourd’hui, dans le tourbillon incessant de nos vies d’adultes, où chaque minute semble compter double, se laisse-t-on encore le temps de ressentir cet état si particulier ? Êtes-vous de ceux qui voient les heures s’envoler sans jamais éprouver l’ombre d’un ennui, ou au contraire, ceux pour qui l’ennui semble être un visiteur un peu trop habitué ?

Les enfants, dans leur insouciance et grâce à leur imagination débordante, semblent parfois ériger l’ennui en moment de création et d’aventure. Mais qu’en est-il de nous, adultes ? Cherchons-nous à fuir cet état ou, à l’inverse, pouvons-nous y trouver une source d’inspiration et de réflexion ? Une récente étude menée par Muireann K. O’Dea, Eric R. Igou et Wijnand A. P. van Tilburg s’est penchée sur cette question, explorant le lien étroit entre l’ennui et la quête de sens.

La gratitude, un remède contre l’ennui

“L’ennui, un signal d’alerte qui nous rappelle le vide de sens dans notre vie. La gratitude, quant à elle, peut en être le baume, en nous réancrant dans le moment présent et en lui redonnant tout son poids”, telle est la prémisse des chercheurs dans leur article publié dans la revue Motivation and Emotion en décembre 2023. L’ennui surgit lorsque nous nous trouvons dans un état d’inaction, ressentant un vide, une absence de stimulus. C’est ce moment suspendu entre deux activités, où nous recherchons désespérément une échappatoire.

À travers cinq expériences impliquant des centaines de participants, les chercheurs ont exploré les niveaux d’ennui, de gratitude et leur influence sur le sens de la vie. Les résultats sont sans appel : ceux qui cultivent la gratitude au quotidien sont ceux qui s’ennuient le moins. Plus encore, ces personnes semblent attribuer davantage de sens à leur existence. Selon les auteurs de l’étude, “la gratitude peut enrichir notre expérience de la vie, donnant ainsi moins de prise à l’ennui. Elle est cette source intarissable de sens, capable de transformer un moment d’ennui en une opportunité de réflexion et de gratitude”.

Lire  Comment gérer la jalousie de mon partenaire ?

Et si finalement, l’ennui était à apprécier ?

Notre société moderne, avec son rythme effréné et sa quête constante de productivité, nous pousse souvent à considérer l’ennui comme un ennemi à fuir à tout prix. Que ce soit dans notre vie professionnelle ou personnelle, l’idée même de l’ennui est généralement perçue avec une certaine anxiété. Or, et si l’ennui recelait en lui le secret d’une vie pleinement vécue ?

“Notre incapacité à tolérer l’ennui nous prive du bonheur véritable. Ce n’est qu’en acceptant de s’ennuyer que nous pouvons ouvrir la porte à un questionnement profond sur notre existence, nous permettant ainsi de définir le chemin vers une vie épanouie”, explique avec sagesse Odile Chabrillac, psychothérapeute et auteure du livre Petit éloge de l’ennui. Selon elle, “apprivoiser l’ennui, c’est se donner la chance de vivre un moment de vacant, d’ouverture où le sens peut surgir. C’est transformer le vide en plénitude”. S’ennuyer pourrait donc être une invitation à retrouver une créativité et une imagination que nous pensions perdues depuis l’enfance.