| Publié le 1 décembre 2018

3 types de personnes irritantes

3 types de personnes irritantes

7 min de lecture Et ce qu'elles nous permettent de comprendre sur nous-mêmes.

Nous sommes surtout allergiques aux comportements intrusifs et importuns des autres, comme lorsqu’ils nous donnent des ordres (« Va me chercher une tasse de café ! ») ou enrobent une critique d’un compliment, d’une blague ou d’une question (« Tu ne vas tout de même pas manger tout ça ? »). C’est ce qu’a découvert le professeur Michael Cunningham lors de ses recherches sur les “allergènes sociaux”. La plupart du temps, ce genre de comportement n’est pas mal intentionné, mais il est estimé très agaçant. Peut-être révèle-t-il aussi quelque chose de votre personnalité. Voici trois exemples de types de personnes irritantes, issus des cours que le coach et auteur Bert van Dijk donne depuis plusieurs années pour apprendre à réagir de façon détendue aux personnalités difficiles. Vous découvrirez quel miroir elles vous tendent. Ainsi que la façon dont vous pouvez réagir.

1. LE « JE-SAIS-TOUT »

Il saisit toutes les chances d’étaler ses connaissances, s’approprie le rôle de maître et considère l’autre comme son élève. Il est souvent fermé aux idées et opinions des autres.

Ce genre de personne vous agace-t-il ?  Voilà ce que cela révèle de votre personnalité : une allergie pour les
je-sais-tout signifie que votre qualité fondamentale est la modestie. Votre piège consiste à vous rabaisser, à déprécier vos connaissances et vos capacités. Votre challenge est de vous montrer davantage et avec plus de confiance en vous, ainsi qu’en tout ce en quoi vous excellez.

Mode d’emploi pour ce type de personnes :  la qualité fondamentale des je-sais-tout est leur aplomb. Il leur permet souvent de convaincre les autres sans effort. Pour moins être agacé par ce genre de personnes, il est bénéfique de regarder ce que vous pouvez apprendre d’elles sur ce plan. Si vous voulez que votre relation avec le je-sais-tout en question reste bonne, vous pouvez lui faire le plaisir de le laisser étaler ses connaissances, avant de passer à un autre sujet. Ou bien vous pouvez le remercier de sa contribution et ajouter vos propres idées, par exemple au travail. Si cette relation vous importe moins et que vous voulez donner votre point de vue, vous pouvez vous lancer dans une discussion. S’il est question de domaines dans lesquels vous êtes expert et que vous ne voulez pas être relégué au rôle d’élève, ce choix peut être bon.

 

2   LE « DÉPASSEUR DE LIMITES » 

Une tante qui vous couvre de baisers mouillés, un collègue qui se tient toujours trop près, une amie qui vous touche sans cesse pendant une conversation. Pour certains d’entre nous, ce type de personnes dépassent une limite physique, et nous trouvons cela déplaisant.

Ce genre de personne vous agace-t-il ? Voilà ce que cela révèle de votre personnalité : si vous êtes allergique à ce genre de comportement, il est possible que vous disposiez de l’une des qualités fondamentales suivantes : la circonspection, avec pour piège un excès de prudence, et pour challenge davantage de spontanéité ; la sobriété, avec pour piège une attitude distante, et pour challenge une attitude plus amicale ; ou la sensibilité, avec pour piège l’hypersensibilité, et pour challenge la capacité à mettre sciemment votre sensibilité de côté dans certaines situations.

Mode d’emploi pour ce type de personnes : la plupart d’entre nous savent que ces personnes sont bien intentionnées et que leur comportement provient de qualités telles que la cordialité et la jovialité. Mais si vous n’aimez pas la proximité physique, posez vos limites, de façon sympathique mais claire. Dites aux personnes qui aiment faire la bise que vous ne le voulez pas et tenez votre bras bien raide en leur tendant la main. Vous pouvez dire aimablement aux personnes qui vous touchent sans y être invitées ou qui empiètent trop sur votre espace personnel que cela ne vous plaît pas, et faire un pas en arrière. Nous pensons souvent que ce n’est pas aimable. Mais rien n’est moins vrai, car votre réaction n’est pas préjudiciable pour l’autre.

 

3   L’ÉTERNELLE VICTIME

Chaque fois que vous lui parlez, cette personne a une nouvelle histoire à raconter sur la malchance qui la frappe, un accident ou le monde qui est contre elle. Si vous la prenez tout d’abord en pitié, au bout d’un moment vous vous rendez compte que la situation n’est pas si terrible et que le problème vient de son interprétation.

Ce genre de personne vous agace-t-il ? Voilà ce que cela révèle de votre personnalité : vous êtes allergique à la passivité et à la victimisation lorsque votre qualité fondamentale est la détermination. Vos pièges peuvent résider dans l’impatience, et la tendance à être trop direct. Vos challenges consistent à vous exercer à la patience et à montrer plus de tact.

Mode d’emploi pour ce type de personnes : il peut être compliqué de discerner les qualités dissimulées derrière les éternelles victimes. Pourtant, il s’agit souvent d’une sorte de tolérance : elles sont bonnes dans l’acceptation patiente. Pensez aussi qu’elles ne veulent pas ces problèmes, mais qu’elles ont par exemple appris depuis leur plus jeune âge que le rôle de victime leur permet d’obtenir de l’attention, ou qu’elles ne savent pas comment gérer le rôle de personne heureuse et couronnée de succès. Mais résistez à la tentation de soutenir ces personnes en leur offrant conseils ou aide pratique. La plupart du temps, elles ne sont pas à la recherche de solutions, mais de reconnaissance. Offrez-la-leur en disant par exemple « Comme c’est ennuyeux » et réagissez brièvement à leur histoire. Cependant si elles vous pompent trop d’énergie, fuyez !

 

Découvrez quatre autres profils de personnes irritantes dans le Psychologie positive n°22 (novembre-décembre 2018).

Assistante photographe : Griet Debruijne / Mise en beauté : Bianca Fabrie / Stylisme : Inge de Ridder / Modèles : Juliet & Dominique (Agence Max)

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de
Psychologie Positive