Reconnaître un enfant hypersensible

Reconnaître un enfant hypersensible

3 min de lecture Votre enfant présente-t-il une sensibilité accrue ? S’il a rapidement du mal à supporter les stimuli, il est possible qu’il soit hypersensible.

Il n’existe pas encore d’instrument valable et fiable pour le mesurer. On espère qu’à l’avenir, des études réalisées entre autres par l’Université de Louvain, en Belgique, permettront d’y voir plus clair. Toutefois, la psychologue clinicienne Elke van Hoof, chercheuse dans le domaine de la psychologie sanitaire, cite un certain nombre de caractéristiques fréquentes :

Les enfants hypersensibles sont particulièrement capables de tenir compte du contexte ainsi que des sentiments et des besoins des autres.

 

😡 Colère. Elle s’exprime souvent dès la petite enfance et on remarque en y regardant de plus près qu’elle découle la plupart du temps d’un surstimuli : l’enfant est trop longtemps exposé à de l’agitation, subit trop de pression, est trop longtemps absorbé par une seule tâche. Ce qui caractérise ce « moment de surrégime » est la disproportion de la réaction : une remarque ou un événement apparemment innocent, et c’est l’explosion.

😳 Émotivité. Tout émeut ces enfants en profondeur. Ils peuvent être submergés par l’impact de certains stimuli. Beaucoup d’enfants en ont honte.

😄 Ils ne tiennent pas en place, débordent d’enthousiasme – l’expression de la tension accumulée à l’idée de choses qui doivent encore survenir.

↔️ Difficulté à accepter le changement. Les enfants hypersensibles ont besoin de davantage de temps pour s’adapter aux nouvelles situations.

🙁 Sentiment de rejet. L’hypersensibilité va de pair avec une intégration profonde de l’information dans le cerveau. Ainsi, les enfants hypersensibles projettent plus rapidement l’information sur eux-mêmes et anticipent le rejet plus vite que les autres.

🔊 Le bruit est encore plus fatigant pour les hypersensibles, parce que le filtre présent à cet effet dans le cerveau ne fonctionne pas bien.

⚖ Besoin de justice. Les enfants hypersensibles sont très consciencieux et idéalistes.

 

Toutefois, beaucoup de personnes qui ne sont pas hypersensibles se reconnaîtront à la lecture de certaines de ces caractéristiques. Pour aller plus loin et savoir comment aider votre enfant hypersensible, vous pouvez lire notre article « Émotif sensible, dans la tête d’un enfant hypersensible » paru dans Psychologie positive n°19 – mai juin 2018. Texte : Peggy van der Lee // Photo : Wendy Laurel

Vous vous reconnaissez dans ces caractéristiques en tant qu’adulte ? Faites de votre « vulnérabilité » un atout en lisant notre article, ici.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Newsletter

Restez au courant des nouvelles parutions de
Psychologie Positive